Jean-Paul Rouve réclame le silence complet dans l’émission de Laurent Delahousse, qui ne s’y attend pas !

0
217

Le célèbre journaliste, Laurent Delahousse avait invité l’acteur et réalisateur, Jean-Paul Rouve, hier, dans l’émission « 20h30 le dimanche ». Alors qu’il réalisait la promotion du film baptisé ‘Zaï zaï zaï zaï’, le comédien émérite a fait une demande bien particulière. En plein entretien, Jean-Paul Rouve demande le silence absolu !

Une demande étonnante, qui n’a pas manqué de faire réagir les réseaux sociaux. Sans rechigner, le compagnon, d’Alice Taglioni s’est exécuté à la demande de son invité. « L’histoire conte celle d’un homme qui fait ses courses au supermarché, mais qui se rend compte qu’il a oublié sa carte de fidélité… et décide alors de s’enfuir avec un poireau ! Un résumé assez loufoque qui cache en réalité une véritable satire de la société actuelle », a rapporté la publication Public.

 » On est tous hystériques, on bouffe (sic) de la chaîne d’info, une actualité chasse l’autre… c’est aussi ça qu’on retrouve dans ce film » a demandé Laurent Delahousse. La réponse de l’artiste émérite a été sans équivoque : « J’essaye d’éviter, c’est une drogue, les chaînes d’infos, et même le téléphone… Moi j’arrête » a-t-il confié en soulignant que « l’âge tourne » et qu’il n’a « plus le temps ».

Laurent Delahousse a poursuivi avec le stress engendré avec cette vie qui nous laisse aucun répit.  » Vous avez raison, le silence, c’est très important. On essaye, vous voulez qu’on essaye ? » a rétorqué Jean-Paul Rouve. Il faut dire que Laurent Delahousse ne s’attendait absolument pas à ce type d’expérience en plein direct.

Etonné par sa réponse, le père de famille a émis des réserves. « Le silence sur un plateau de télévision ? En ce moment, à 20h, avec des milliers de gens qui nous regardent ? », a-t-il demandé. Avant d’ajouter : « Vous, vous allez peut-être réussir, mais moi, je vais avoir de grands moments de solitude ».

Mais le célèbre producteur a tout de même insisté pour arriver à ses fins : « On essaye ? », a-t-il lâché. Les deux hommes ont tenté l’expérience et au bout d’une vingtaine de secondes, le journaliste a repris son rôle. « C’est pas mal, hein ? Vous avez remarqué, quand on reparle, la voix elle est plus douce » a-t-il poursuivi Jean-Paul Rouve.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici