Nathalie Marquay s’en va de Louveciennes, la maison pleine de souvenirs avec Jean-Pierre Pernaut

0
217
Nathalie Marquay éprouverait du mal à regagner la demeure dans laquelle elle vivait avec Jean-Pierre Pernaut. Nathalie Marquay a dit aurevoir à l’homme dont elle a partagé la vie une vingtaine d’années durant. Décédé le 2 mars, Jean-Pierre Pernaut a été inhumé le 9 mars à Amiens. L’ancienne reine de beauté qui a passé plusieurs semaines avec lui à l’hôpital avant son décès, éprouverait des difficultés à regagner leur demeure dans les Yvelines.
 
« Nathalie va sans doute se sentir très seule. A cela s’ajoute le déchirement de quitter Louveciennes », indique le magazine Ici Paris qui avait annoncé le premier que l’ancien présentateur du JT de 13 heures de TF1 était dans le coma. Cette fois, la publication évoque un possible déménagement de la veuve de Jean-Pierre Pernaut.
 
Nathalie Marquay devra maintenant apprendre à vivre sans le père de ses enfants, qui a partagé sa vie ces dernières vingt années. « Sans lui, elle va avoir l’impression d’abandonner le lieu où ils ont partagé tant de choses et où chaque pièce était marquée de sa présence », commente l’hebdomadaire.
 
« Pour Nathalie, trouver ses marques ailleurs sera difficile mais peut-être bénéfique. Louveciennes est trop chargé de lui », poursuit le magazine. Mais Le Parisien assure que la maman de Lou et Tom Pernaut a déjà quitté leur proprité dans les Yvelines pour s’installer dans une maison qui se trouve à Anthony.
 
Ce déménagement, Nathalie Marquay l’aurait effectué avant même le décès de son mari. Pour l’heure, la chroniqueuse est forcément effondrée sous le poids du chagrin qui l’accule. Après l’avoir veillé plus d’une quinzaine de jours à l’hôpital avec l’espoir qu’il se réveille, elle a dû se résoudre à la triste réalité.
 
Jean-Pierre Pernaut s’est éteint à l’âge de 71 ans. L’année dernière, au mois de mai, il apprenait qu’il était atteint d’un cancer du poumon. Après une opération, les médécins ont découvert que le second poumon était également atteint. Le journaliste avait entamé un traitement au sujet duquel il restait optimiste.
 
 
 
 
 
 

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici