Albert de Monaco sa relation très hot avec une bombe atomique …

0
457
Les anciennes compagnes du prince Albert II profiteraient de l’absence de son épouse pour se repositionner auprès de lui. Si Albert de Monaco espère que la mère de ses jumeaux rentre le plus tôt au Rocher, il n’en serait pas de même pour ses ex, qui n’hésiteraient pas à revenir à la charge. Le magazine Ici Paris évoque particulièrement la playmate italienne Simona Tagli qui a révélé une photo sur laquelle elle apparait le jour de la Saint-Valentin avec le souverain de Monaco.
Si le cliché date d’une vingtaine d’années, la blonde pulpeuse pourrait bien avoir atteint son objectif. Celui d’irriter Charlène de Monaco qui reprocherait à son époux les assauts répétés de ses ex. Simona Tagli a livré sa pensée dans les colonnes du magazine Bild. Ce qui aurait davantage agacé la première dame monégasque mais aussi le prince Albert.
« Le pauvre Albert semblerait d’ailleurs un peu débordé par ses ex puisqu’en septembre dernier, alors que Charlène était coincée en Afrique du sud, son autre ex, Nicole Coste, s’était lâchée sur Charlène de Monaco », commente la publication qui a rappelé les propos du prince quant à ce qui peut être considéré comme un écart de comportement.
Le souverain de Monaco qui rassurait encore sur la solidité de son couple s’insurgeait contre les paroles de la mère de son premier fils. « Cela était déplacé, j’ai été furieux de découvrir cela », avait-il affirmé. Albert de Monaco ne ferait aucune concession pour permettre le rétablissement rapide de la mère de ses jumeaux.
D’après un média people, le souverain qui a annoncé le retour de Charlène de Monaco au Rocher pour « bientôt », ne dépenserait pas moins de 18000 euros par jour pour assurer le confort et la sécurité de son épouse en Suisse où elle se trouve dans un centre spécialisé où elle serait soignée pour épuisement moral et physique.
Charlène de Monaco pour sa part ne souhaiterait plus, selon une rumeur, retourner au Rocher. Elle souhaiterait s’établir ailleurs avec ses enfants. Et c’est le prince Albert qui effectuerait le déplacement pour les voir. Une option inenvisageable compte tenu du fait que les jumeaux appartiennent constitutionnellement à la couronne monégasque.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici